Équipe de recherche CEREGE (EA1722)

Le CEREGE (EA1722) est une équipe de recherche pluridisciplinaire en sciences sociales. Ce centre de recherche est structuré par un établissement principal du CEREGE et un établissement secondaire rochelais qui regroupe une quinzaine d’enseignants-chercheurs en sciences de gestion, en économie et en droit.

En cohérence avec les axes de recherche de l’Université de La Rochelle, l’équipe rochelaise du CEREGE (EA1722) se structure principalement autour de deux thématiques : le « numérique » et le « développement durable ». L’objectif est de développer une recherche d’excellence, au travers des publications académiques, la participation à des projets institutionnels et collaboratifs et plus généralement en contribuant aux différents débats dans nos champs de spécialité et au delà.

Axe numérique

Cet axe a pour ambitieux programme de comprendre les changements induits par les nouvelles technologies de l’information et de la communication et d’en appréhender les nouvelles opportunités. Quels sont les mécanismes qui conduisent à la production de nouveaux services, médias et organisations ? Comment les industries traditionnelles et les pratiques des consommateurs se transforment avec le développement de l’Internet ?

Un monde numérique innovant

Le système technique numérique a simultanément produit des géants comme Google ou Amazon et des communautés participatives et ouvertes comme Wikipedia ou Thepiratebay. Un foisonnement d’innovations dans le monde numérique est né, à l’intersection de ces deux mondes, entre système marchand et gratuité, échanges et transaction.
Ces innovations promeuvent à la fois la valeur collective des contributions individuelles de la « foule » des internautes et cherchent en même temps à valoriser et investir de nouveaux marchés.

Focus sur les industries culturelles

Les industries culturelles sont particulièrement étudiées au sein de cet axe. Ce secteur synthétise à lui seul une grande partie des problèmes posés et des opportunités offertes par le numérique : bouleversement de la filière et du rôle de ces acteurs, changement des modèles d’affaire, émergence de consommateurs dont le rôle n’est plus uniquement de consommer mais également de produire…

Dans les industries culturelles, un axe de recherche s’intéresse particulièrement au traitement des informations dans un contexte d’offre numérique pléthorique. Dans le domaine spécifique du spectacle vivant, le spectateur utilise Internet pour rechercher des informations, réserver ses billets, mais aussi pour dialoguer avec les artistes, commenter les spectacles vus, les noter sur le grand marché des conversations que sont les médias digitaux et plus particulièrement les réseaux sociaux. Un de nos champs de recherche en comportement du consommateur s’intéresse « à l’intérieur » de ce processus de décision du spectateur. Un autre, plus axé btb, explore le processus de décision en ligne pour des acheteurs en entreprise de prestations événementielles.

Bandeau CEREGE

Axe développement durable

Cet axe s’inscrit lui aussi dans l’un des axes stratégiques structurants de l’Université de La Rochelle. La prise de conscience partagée sur les risques planétaires que provoquent le réchauffement climatique et la gravité des multiples atteintes écologiques, conséquences de notre mode de croissance, a conduit l’ensemble des communautés scientifiques à se mobiliser pour tenter de répondre aux défis soulevés.

Les sciences de la vie et de la Terre évidemment, les sciences de la matière et les sciences exactes, mais aussi les sciences humaines et sociales, toutes sont aujourd’hui engagées dans cette direction. Les sciences de gestion ne font pas exception et elles ont accumulé depuis deux décennies un grand nombre de travaux et de contributions traitant du Développement Durable (DD), prolongeant et actualisant, pour une part, l’histoire bien plus ancienne encore de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise. L’axe DD de l’équipe rochelaise veut s’inscrire dans cette tradition et dans cette perspective.

Ce choix, loin d’une quelconque préoccupation d’originalité, se fonde au contraire sur une double volonté : prendre part à la large mobilisation pluridisciplinaire observée visant à répondre à une demande sociale majeure et urgente, et s’appuyer sur de réelles potentialités locales, présentes au sein de l’Université de La Rochelle, pour que s’opère le dialogue interdisciplinaire exigé par les questions rattachées au DD.

En savoir plus

 
Sites Web
 
La recherche à l’Université de La Rochelle
Recommander cette page

Décor

Contact